Le langage musical et instrumental du tango rioplatense.

18,00

Codes et conventionnalismes.

246 pages.

La finalité de ce travail est de décoder le langage musical du tango classique rioplatense et de trouver de réponses techniques, scientifiques et analytiques qui expliquent comment fonctionne cette musique.

Andrea Marsili
Lire plus...

La finalité de ce travail est de décoder le langage musical du tango classique rioplatense et de trouver de réponses techniques, scientifiques et analytiques qui expliquent comment fonctionne cette musique. Aussi d’observer la relation de Piazzolla avec la tradition et dans certains cas, sa manière de manipuler certains matériaux typiques de manière “atypique”. Contre l’idée reçue d’un Astor Piazzolla qui aurait introduit une rupture profonde dans l’histoire du tango, nous considérons que grâce à sa connaissance profonde des codes et des conventionnalismes du genre sa musique s’inscrit dans la continuité de l’histoire du genre et au même temps propose un produit artistique original.

Ce travail analytique est focalisé sur les paramètres, les éléments compositionnels, les aspects idiomatiques de la performance et les outils d’arrangement caractéristiques, en comparaison permanente avec l’usage qu’en fait Piazzolla.

Le travail d’Andrea Marsili élargie le vocabulaire tanguero tout en lui conférant une place d’importance. Elle a su analyser profondément et avec sérieux tous les sujets et matières qui sont abordés dans son livre. En ma qualité de modeste membre de la famille tanguera, je déclare : Merci à toi Andrea Marsili pour ce travail d’une valeur inestimable.
Juan José Mosalini.

Andrea Marsili:

Premier Prix de Piano à Rosario (Argentine) et de Composition à l’Ecole National de Musique de Montbéliard (France). Elle fait ses études de tango avec Rodolfo Mederos, Javier Lo Re et Pepe Ferrer en Argentine puis avec Juan José Mosalini et Gustavo Beytelmann à Paris. Master II en Musique à L’Université de Hartford (Etats-Unis) et Docteur en Musicologie (Sorbonne-Paris IV).

Depuis 1997, elle s’est produite en divers pays de la Communauté Européenne, Etats-Unis, Argentine, Brésil, Turquie, Tunisie, Algérie et le Sultanat d’Oman, entre autres. Et, depuis l’année 2003, et en tant que compositrice et interprète, ses ouvres sont performées par l’orchestre de tango contemporain les “Fleurs Noires”.

Depuis 2007, Andrea Marsili reçoit régulièrement des commandes internatio-nales et ses oeuvres sont éditées et diffu-sées par “Editions Latino-Américaines”.